Pour être un gagnant

"Si vous ne vous voyez pas comme un gagnant, vous ne pouvez pas vous comporter comme un gagnant" Jordan Belfort

Se voir, agir, réussir en gagnant

Jordan Belfort (le loup de Wallstreet) est avant tout un escroc.

Il voulait devenir riche. Il y est parvenu puisqu'il est devenu milliardaire alors qu'il était tout juste trentenaire.

Il a arnaqué des gens qui rêvaient de s'enrichir vite et sans effort.

Reconnu coupable de délit d'initié, de blanchiment d'argent, de manipulation de cours, il fait 22 mois de prison après négociation avec le FBI et il doit rembourser des millions.

Depuis...

 


Attention !

Attention!

La méthode de vente de Jordan Belfort est terriblement efficace, mais vous devez la prendre pour ce qu'elle est:

Une technique qui ne s'embarrasse

  • ni d'honnêteté,
  • ni de règles,
  • ni de vérité,
  • ni de scrupules

Son but est de plumer les pigeons !

Et toute personne ayant de l'argent et qui veut en gagner est potentiellement un pigeon.

 

C'est ce qu'il a fait avec sa société Stratton Oackmont, ce qui l'a mené en prison.

Aujourd'hui il affiche une apparente honnêteté, mais son goût pour l'argent (facile et rapide de préférence) demeure.

En clair

En clair:

Je ne cautionne pas du tout ce genre de pratique.

Je la dénonce.

 

Voyez aussi la vidéo sur "Réussir sur internet, on vous mène en bateau"

Depuis sa sortie de prison

Depuis 2006, il vit des droits d'auteur de ses livres et des droits sur le film dans lequel Leonardo Dicaprio incarne son rôle.

Le film "Le loup de Wallstreet"

 

Mais cela ne lui suffisait pas

  • Il est est devenu consultant-formateur en persuasion
  • Il gagne plus d'un million de dollars par an
  • Il oublie encore de rembourser ses victimes, en dépit du jugement qui l'a condamné
  • Comme cela ne lui suffisait pas, il fait une tournée en Europe et dans le monde, il s'exporte
  • Il cherche constamment le moyen de gagner plus

Dans sa formation, il reprend son crédo et propose une offre "wolf pack" (meute de loups) pour les plus riches et les plus avides (ou les plus crédules)

Parce que, c'est vrai ça, pourquoi payer 3000 dollars un coaching individuel si l'on peut payer dix fois plus, pour faire partie d'une meute de gens ambitieux?

Sa grande force

  • Il est sûr de lui, il se voit comme un leader, un gagnant
  • Il a tout de suite compris qu'il était doué pour la vente. Il avait commencé en vendant des glaces un été de canicule.

Il a abandonné ses études de dentiste car l'un de ses profs lui avait dit que l'age d'or des dentistes était fini.

  • Il est convaincant. Son argumentaire est rodé
    • Jouer sur les envies des gens
    • Prendre l'initiative et mener la discussion
    • Prévenir les contradictions, les questions, les doutes
    • Ne pas laisser de temps de réflexion au prospect
    • Asséner des arguments invérifiables mais crédibles
    • Éluder les problèmes pour centrer l'attention sur le résultat visé et faire rêver
    • Conclure la vente dans l'euphorie de l'argumentaire
  • Il connait son client type, car il lui ressemble
  • Il sait de quoi il parle (l'argent et comment en gagner beaucoup et rapidement)
  • Il dit à ses prospects ce qu'ils veulent entendre
  • Il se fiche des règles. Pour lui la fin (€) justifie les moyens
  • Il part du principe qu'en vendant cher aux plus riches on s'enrichit plus vite et plus facilement qu'en vendant aux pauvres

Pourquoi vendre aux riches?

Il y voit un intérêt évident:

  • Les gens riches fonctionnent selon les mêmes leviers psychologiques que les pauvres
  • Ils peuvent dépenser d'énormes sommes sans sourciller
  • Il est plus facile de faire plus d'argent en vendant très cher à des très riches
  • Les riches dépensent davantage
    • Pour se faire plaisir
    • S'ils ont l'impression d'être plus malins que leurs pairs
    • S'ils ont l'impression d'investir pour gagner plus

Et comme leur vanité est à la hauteur de leur réussite et de leur compte en banque, ils dépenseront pour montrer:

  • Qu'ils  sont uniques, plus riches, plus importants, plus puissants que les autres

Il sait de quoi il parle. L'égo est l'un de ses moteurs