Principe de réussite #15 Votre planche à billets

Principe de réussite #15 Votre planche à billets wizworld
Vidéo Principe de réussite #15. Pour la visionner cliquez sur lire la suite

Travaillez sur votre affaire et pas dans votre affaire

Vous voulez être heureux ou heureuse, avoir tu temps libre et de l’argent. Alors vous avez intérêt à réfléchir.

 

A réfléchir pour que votre idée ou que votre projet devienne un système qui vous apportera des revenus et la liberté.

 

Trop de gens, pour changer de travail ou parce qu’ils n’en ont pas, veulent créer leur entreprise.

Mais au mieux, ce qu’ils font le plus souvent, c’est se construire une galère.

Comment? Et surtout, comment faire autrement?


L'erreur a ne pas commettre

  • Le plus souvent, les personnes qui créent une entreprise se créent un emploi.
  • Ils se créent l’équivalent d’un emploi salarié, pour lequel ils doivent travailler plus qu’un salarié.
  • Ils doivent travailler tous les jours sinon ils ne gagnent rien. Mais en plus, ils cumulent tous les problèmes du chef d’entreprise ou de la profession libérale.
    • Ils ont les tracas administratifs,
    • la responsabilité financière,
    • le stress des échéances à payer,
    • il assurent à la fois, la production, le commercial, l’approvisionnement.
    • Ils travaillent plus, sans toujours générer des revenus qui leur permettraient d’en profiter.

Ils auraient pu créer une entreprise ou un système qui les rendaient plus heureux, et au lieu de ça ils se sont créer une galère.

Comment faire mieux

Pensez à ce que dit Robert Kiyosaki dans son livre "Le cadran du cash-flow": voyez ici la vidéo de commentaire du livre.

Ce qu’explique Kiyozaki, dont tout le monde n’a pas conscience c’est que:

  • Vous pouvez être salarié, indépendant, patron ou financier.

Prenez l’exemple d’un médecin ou d’un architecte. Dans les deux cas vous pouvez être

  • Salarié dans un hôpital ou salarié dans un cabinet d’architectes.
  • Vous pouvez être indépendant; médecin libéral ou avoir votre propre cabinet d’architecte.
  • Vous pouvez être patron; diriger une clinique ou votre cabinet d’architectes.
  • Ou vous pouvez posséder une ou plusieurs cliniques, un ou plusieurs cabinets d’architectes. Et dans ce cas là, le système que vous avez mis en place travail pour vous. La structure, vos salariés, médecins ou architectes, travaillent pour vous.

Vous êtes toujours médecin ou architecte, mais vous ne vivez pas la même vie.
Si vous réfléchissez bien, c’est vrai quasiment pour tout. Plombier, restaurateur, transporteur ou même artiste.

L'exemple spectaculaire de l'artiste

On pourrait croire qu’un artiste doive réaliser ses œuvres.

Ce n’est même plus vrai. Prenez le cas de Jeff Koons.

 

Il emploi des plasticiens pour fabriquer ses faux chiens ballons ou ses homards géants.

Pourquoi pas? Puisque ses œuvres se vendent.

Et ne rigolez pas trop vite. Fin novembre 2013, son chien orange en faux ballons gonflables s’est vendu 58,4 millions de dollars. Oui oui, vous avez bien entendu. 58,4 millions lors d’une vente chez Christie’s.
ça vaut le coup de réfléchir non?

La planche à billets

Si vous avez une idée pour vous en sortir ou que vous y réfléchissez; dès le départ:

  • Pensez à votre affaire pour en faire un système!
  • N'en faites pas un travail de galérien!
  • Faites-en une planche à billets qui vous rapporte!

 

  1. En plus, l’avantage d’un système, c’est que, bien fichu, il vous fourni un revenu passif. Vous n’avez pas à y travailler constamment pour faire rentrer l’argent.
  2. S’il est bien pensé, vous pouvez le dupliquer. Par exemple, si vous avez installé un distributeur de boisson, de préservatifs ou de cartes prépayées, vous pouvez multiplier l’opération quasiment à l’infini.
    • Un système qui vous rapporte en automatique 200 euros par mois est génial. Il vous suffit d’en faites dix, puis cent et votre fortune est faite.
  3. Enfin, si vous voulez changer de vie, un système se revend plus facilement, qu’une PME qui repose sur son patron ou qu’un travail galère.
    • Vous pouvez en une transaction encaisser le gros lot et passer à autre chose ou prendre votre retraite.

Vous ferez ce que vous voudrez puisque vous serez riche.

A bientôt en vidéo avec wizworld.fr

Les 7 clefs de votre réussite + la newslettre wizworld

Kiyozaki, le quadrant du cashflow

Robert Kiyozaki Laurent Caudron Quadrant du Cashflow Wizworld

Jeff Koons: Un exemple de système de planche à billets

Jeff Koons Dog Wizworld

Jeff Koons et ses chiens ballons. Un très bon exemple de système.

Tout comme Andy Warhol, un des premiers artistes industriel, qui produisait ses "œuvres" à la chaîne.

Koons ne vend rien en dessous de 100 000 dollars.

Une planche à billets de 500 euros

Planche à billets. Automatiser et multiplier les sources de revenus.

Franchement, vous aussi vous aimeriez bien avoir l'équivalent d'une planche à billets qui tournerait pour vous.

Par où commencer?

Si vous ne croyez pas que c’est possible, vous avez raison. (Votre psychologie tend à toujours valider et renforcer une croyance)

 

Mais si vous voulez que ça devienne possible, que vous êtes prêt(e) à changer d'état d’esprit et à changer de vie, alors:

Pour vous, cette formation vidéo est gratuite. (Pour les non lecteurs de ce blog, elle coûte 450€) Alors profitez-en!

Il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous

Bénéficier de la formation vidéo de wizworld pour reprogrammer mon mental sur "Réussite"